Petite histoire du Reiki et du Jikiden Reiki

Le nom de la méthode complète du Reiki est « Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryoho« . Cela signifie « Méthode du Reiki d’Usui pour améliorer le corps et l’esprit ».

Mikao Usui, fondateur du Reiki

Mikao Usui a découvert le Reiki en 1922 après un jeûne d’une vingtaine de jours sur le mont Kurama, une montagne sacrée juste à l’extérieur de Kyoto, au Japon. Il comprit que quelque chose s’était éveillé en lui. En descendant du mont Kurama, il se blessa au gros orteil. Il toucha alors sa blessure et la douleur disparut immédiatement. Après cette première expérience sur lui, il expérimenta le Reiki sur les membres de sa famille, sur des amis et des voisins. Après ces séances concluantes et grâce à ses vastes connaissances et grâce à son expérience, Mikao Usui a développé un moyen pou que l’énergie puisse circuler facilement chez les autres et que chacun puisse utiliser le Reiki personnellement sans faire une ascèse de plusieurs jours : il venait de créer le reiju (=initiation/harmonisation).

Chujiro Hayashi, élève direct du fondateur

​Usui Sensei a formé de nombreux praticiens et plusieurs enseignants avant de mourir en 1926. Parmi les enseignants qui ont été choisis, il y avait un médecin et officier de la marine, Chujiro Hayashi

Après la mort d’Usui, Hayashi sensei a fondé la Hayashi Reiki Kenkyukai (Institut). Il a voyagé à travers tout le Japon pour enseigner. L’un des endroits où il a enseigné deux fois par an était Ishikawa, la ville natale de Chiyoko Yamaguchi. Son institut rencontrait un tel succès qu’Hayashi a ouvert 8 branches à travers le Japon pour diffuser le Reiki.

Chiyoko Yamaguchi, la fondatrice du Jikiden Reiki

Chiyoko Yamaguchi a appris le Reiki de Chujiro Hayashi en 1938, à l’âge de 17 ans. L’ensemble de la famille Yamaguchi a été formée au Reiki après que l’oncle de Chiyoko, Sugano Wasaburo, l’a présentée à Hayashi. Le Reiki était très apprécié dans leur village et il était utilisé quotidiennement. 

Chiyoko a élevé ses quatre fils (dont Tadao Yamaguchi, le dernier de la fratrie, qui sera le co-fondateur et président de l’Institut Jikiden Reiki) en utilisant le Reiki pour toutes les blessures et les petites maladies qu’ils avaient. 

Une interview de Tadao Yamaguchi explique comment Chiyoko utilisait le Reiki quotidiennement.

La famille Yamaguchi a continué à donner des séances Reiki et à enseigner tout au long de leur vie, même pendant la période où il a été interdit après la Seconde Guerre mondiale. Chiyoko sensei et sa famille ignoraient totalement que le Reiki était connu en dehors du Japon jusqu’aux années 1990, lorsque certains enseignants de Reiki occidental ont découvert son existence et lui ont demandé d’enseigner le Reiki. Recevoir un enseignement par une personne qui avait été formée directement par Hayashi sensei était une véritable surprise et un superbe cadeau !

Tadao Yamaguchi et sa mère, Chiyoko.

​Chiyoko Yamaguchi s’est vite rendue compte, en rencontrant des Occidentaux, que certaines des choses qu’elle avait apprises dans les années 1930 avaient été modifiées ou omises en Occident, tandis que d’autres choses avaient été ajoutées. 

Tadao et elle ont décidé de commencer à enseigner en reproduisant ce qu’elle et sa famille avaient suivis dans les années 1930.

Ils ont appelé leur école, Jikiden Reiki, ce qui signifie « Reiki transmis directement », sans ajout ni modification.


Le Jikiden Reiki, c’est quoi ?

Le Jikiden Reiki est un enseignement traditionnel du Reiki Usui, non modifié, non occidentalisé, et transmis tel qu’il était enseigné dans les années 1930.

« Jikiden », en japonais, signifie « transmis directement ». 

L’Institut Jikiden Reiki® a été fondé au Japon par Chiyoko Yamaguchi et son fils Tadao Yamaguchi. C’est un Reiki japonais authentique qui n’a pas été influencé par d’autres méthodes de guérison ni par d’autres cultures. Cela signifie que rien n’a été ajouté ou modifié. Il est enseigné de la même manière que Chujiro Hayashi (élève de Mikao Usui, le fondateur du Reiki) a enseigné à Chiyoko Yamaguchi et à sa famille dans les années 1930.

Le Jikiden Reiki se concentre principalement sur les séances sur soi et sur autrui et transmet l’histoire précise du Reiki ainsi que des notions culturelles japonaises profondes afin de saisir l’essence du Reiki Usui. Selon le fondateur du Reiki, Mikao Usui, n’importe qui peut apprendre cette capacité naturelle à favoriser la guérison en lui-même et chez les autres et personne n’est plus digne qu’un autre.

Suivre un stage de Jikiden Reiki, c’est acquérir des connaissances solides sur le Reiki et son histoire mais c’est surtout beaucoup de pratique pour acquérir les techniques de soins et notamment ressentir les différents niveaux de byosen (déséquilibres énergétiques) pour réaliser des séances adaptées à chacun. Au deuxième degré du Reiki (Okuden), on apprend le traitement pour lutter contre les problèmes liés au mental/émotions/mauvaises habitudes et le traitement à distance.

À la fin de chaque stage, vous recevez un manuel de cours en français délivré par l’Institut Jikiden Reiki® au Japon, un certificat identique à celui que Chujiro Hayashi donnait à ses élèves dans les années 1930 et un certificat en anglais.